Né en 1968 en région parisienne, il grandit dans une jungle de béton.
Sa jeunesse sera marquée par des expériences dissidentes, intenses, et, mu par une énergie brute, il explore les cultures underground, la musique et s’engage auprès d’associations qui luttent contre la maltraitance animale. 
Ces expériences marqueront une volonté sans cesse renouvelée d’aiguiser son regard déjà acéré sur le monde. 

En 2001, la proximité avec la nature le pousse à retrouver son chevalet pour exprimer sa fascination du vivant. Il se prend à dessiner la vie sauvage, axant son travail sur les portraits animaliers et ethniques. 
Il affine sa sensibilité et les sujets qu’il choisit, avec pour ligne conductrice un humanisme absolu, marquant le début d’un cheminement et d’une expression personnelle profonde.
Quelques années plus tard une rencontre professionnelle l’amènera à travailler les textures et les matières, lui permettant de découvrir comment compléter sa palette de techniques et enrichir son médium. 

Son parcours riche de rencontres, de lecture et de travail s’étend sur un temps long et il s’affirme aujourd’hui avec puissance dans un style à la sensibilité unique, loin de la simple représentation hyper réaliste.

« On a trouvé l'ennemi :
il est en nous. »



Walt Kelly

unnamed.jpg

Ses influences sont marquées notamment par les grands peintres animaliers comme Albrecht Dürer, Robert Bateman ou Christophe Drochon. Ainsi que tous ceux qui amènent leurs pierres à l’édifice de la connaissance, sympathisants ou militants activistes, éthologues, zoologues, cinéastes, photographes, écrivains ou essayistes. Autant de références qui nourrissent son travail, et apportent toute sa singularité à cet artiste sans case dans le monde de la peinture animalière.